15/02/2013

LE SOUS-BOIS A WEPION

L'année passée nous avons visité en groupe à deux reprises et à un mois et demi d'intervalle  le beau jardin, ou dois-je dire le parc magnifique : Le sous-bois à Wépion

"Le sous-Bois" fut aménagé en 1998 et le jardin a une superficie de 3 hectares dans un domaine de 14 hectares avec vue sur la Meuse.

 Vous trouvez plus d'informations sur leur site : www.lesousbois.be

 

IMG_0740_zps9ab9cd31.jpg

 

IMG_0742_zps401ba19c.jpg

Le long du chemin d'accès une énorme collection de "plantes d'ombre" vous accueille.

   

IMG_0744_zpsa424f551.jpg

Close-up des plantes d'ombre 

IMG_0745_zps0900e307.jpg

 

IMG_0751_zpsb8a496ea.jpg

Un alignement de catalpas bignoniodes "Aurea"

 

 

IMG_0835_zpscbbc9bbe.jpg

Le fameux catalpa mort (un des catalpas qui forment une enfilade le long de la maison)  peint en bleu de la tête au pied 

 

 

IMG_0753_zps288cf901.jpg

 

Très mignon cet arrosoir peint en jaune à côté de cette graminée jaune

 

IMG_0755_zpse92eb3c7.jpg

Un sentier plein d'hydrangeas "Annabelle" vous ramène vers la splendide maison qui est recouverte de rosiers grimpants.

   

IMG_0758_zps578af0e2.jpg

Des arrosoirs vous accueillent par dizaines

IMG_0761_zps279628d1.jpg

Le potager en carrés bordés de buis. 

IMG_0766_zps9a1f7b23.jpg

Ce qui saute aux jeux en cette période, c'est certainement l'allée avec le bleu magnifique des nepeta faassenii.  Nous avons revisité le Sous Bois 1 mois et demi plus tard et cette allée bleuâtre me manquait.  Dommage que ce nepeta ne fût pas coupé après la floraison pour une 2ième floraison.

 

IMG_0769_zps142b8c25.jpg

Comme ce jardin surplombe la vallée de la Meuse vous avez une vue magnifique sur les alentours et les rives du fleuve.

 

IMG_0844_zpscd394128.jpg

De longs massifs  magnifiques émerveillent les visiteurs.

 

IMG_0783_zps8fff8af0.jpg

 

IMG_0780_zps1e45be79.jpg

En contrebas des dizaines de chèvres brouttent paisiblement 

IMG_0792_zps7606957f.jpg

 

IMG_0798-1_zps8eede35f.jpg

Les rosiers grimpants dans la longue tonnelle avaient fort souffert des intempéries qu'on a eues début du printemps de l'année passée.

 

IMG_0803_zpsdb468f14.jpg

 

La serre magnifique ... 

IMG_0806_zps670b1bf5.jpg

 

 

IMG_0807_zps4845b5ef.jpg

 

Une collection d'hostas 

 

IMG_0816_zps06ec0478.jpg

IMG_0832_zpse29fcf7b.jpg

IMG_0848_zpsc1ff066b.jpg

23:03 Écrit par Lieve dans Ailleurs, Jardins visités | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/12/2011

Suite de notre visite aux jardins d'Appeltern

AgastachehybrideBlueFontane2.jpg

IMG_2065.jpg

TuinTonTerLinden22.jpg

 

IMG_2174.jpg

 

IMG_2071.jpg

 

IMG_1821.jpg

 

Hakonechloamacra1.jpg

 

IMG_2042.jpg

 

 

27/11/2011

Notre visite aux Jardins d' Appeltern

 

Au cours du mois d’août nous avons visité les  Jardins d’Appeltern (Pays-Bas).  Il y a quelques années nous avions déjà  rendu une visite-éclair à ce parc de 15 ha qui propose pas moins de 200 jardins-témoins de tout genre.  Chaque jardin diffère de tous les autres quant à sa superficie, sa conception, son style et la touche personnelle de son créateur.

Cette année nous avons voulu revivre, en toute quiétude, l’émotion que nous avions ressentie dans cet exubérant univers floral. 

C’est chez Moeke Mooren, hôtel à Appeltern, situé en bordure d’un immense plan d’eau et à deux pas des Jardins d’Appeltern que nous étions descendus.  Un choix qui ne nous a pas déçus : bonne cuisine et chambre munie de tout le confort. 

Mais retournons à nos moutons : les Jardins.  200 !!  Et les architectes, les paysagistes, les collaborateurs ne chôment pas : d’année en année de nouvelles créations s’ajoutent aux jardins réaménagés.

Des choses à voir ou à revoir :

 

  • L’immense parterre emmuré avec entre autres un plan d’eau rectangulaire et deux mixed borders, le tout signé Ton ter Linden
  •  Les îlots plantés de vivaces et bulbes : une création de J. Van der Kloet ;
  •  Une réalisation assez récente : le Jardin National de Vivaces aménagé il y a deux ans seulement, (superficie plus d’un hectare) et qui met en évidence des centaines d’espèces.
  •  Les terrasses (nombreuses, tant ombragées qu’ensoleillées) qui invitent au repos et à la rêverie
  •   Les vieilles pierres des murs d’enceinte ou des clôtures
  •  Enfin le souci écologique dans le traitement des maladies et l’entretien des centaines de massifs de fleurs

Conclusion : il nous faudra y aller au printemps.  C’est décidé.

Voici les photos à l’appui

 

  

IMG_1712.jpg

IMG_1767.jpg

IMG_1794.jpg

IMG_1984.jpg

 

IMG_1713.jpg

  

IMG_1858.jpg

 

IMG_1877.jpg

 

IMG_1883.jpg

 

IMG_1899.jpg

  

IMG_1902.jpg

 

IMG_1974.jpg

 

IMG_1645.jpg

 

IMG_1988.jpg

 

Davantage de photos?   Cliquez ici

A suivre