29/02/2008

Les floraisons du moment dans notre jardin

 
Pieris Japonica  : Adromède du Japon (photo)
 
Arbuste rustique particulièrement esthétique au feuillage persistant  Floraison printanière  Il a de longues feuilles étroites qui sont au début cuivrées mais qui deviennent ensuite  vert foncé.  Les fleurettes sont en forme d’urnes et regroupées en grappes   Plantez-le dans une terre neutre à acide, tourbeuse et humide et abritez –le des vents froids.  Il n’est pas nécessaire de le tailler , mais en cas de besoin taillez-le  directement après la floraison  Supprimer les branches mortes  
   
Cornus mas , cornouiller mâle, Cornelian cherry, gele kornoelje (photo)
 
Vers la fin de l’hiver les branches nues du cornouiller mâle se couvrent de petites fleurs jaunes parfumées qui ont une floraison  très longue  Le cornouiller supporte une terre calcaire,  fraîche et fertile.  Il résiste à la plupart des maladies et parasites.  Il supporte bien la taille et est souvent utilisé en haie
Emplacement : mi-ombre, soleil
Multiplication marcottage et bouturage  en automne
Les fruits (cornouilles) d’un rouge écarlate ressemblant aux petites cerises sont comestibles et arrivent à maturité en septembre.  Les cornouilles sont délicieuses quand elles sont très mûres  Cornus mas est  apprécié  par les abeilles au printemps et par les oiseaux en automne  
  
Rhododendron “Christmas Cheers” (photos)
 
Ce rhododendron est très hâtif, il s’épanouit déjà à la mi-janvier / février  Les boutons floraux sont d’un rouge vif et les fleurs sont blanches ou blanc rosé  La taille est inutile  Eliminez les fleurs fanées après la floraison.  Plantez-le , de préférence fin mars à fin avril ou en automne  Il ne faut pas le planter trop profondément  Il aime une terre non calcaire, peu humide, légère et acide et un emplacement à mi ombre, abrité du vent  Il déteste l’eau stagnante en hiver, il faut donc bien drainer le sol  
 
Prunus cerasifera “Nigra” , prunus d’ornement, sierkers, purper leaved flowering plum (photo)
 
Arbre à feuillage caduc  qui se couvre en fin d’hiver de fleurs roses sur des rameaux nus.  Les feuilles sont d’abord rouges, mais deviennent pourpre-foncé.
Multiplication : greffe en mars
Sol : drainé et emplacement au soleil
Eventuellement vous pouvez l’élaguer après la floraison fin mars

24/02/2008

Campsis chinensis , la bignone (photos)

Campsis taglioabuana Madame Galen

Campsis : la bignone, jasmin de Virginie
 
Elle illumine les murs, pergolas et tonnelles. Les fleurs rouge-orange apparaissent à l’extrémité des tiges. La bignone est une plante grimpante robuste à feuillage caduc.  Les rameaux sont équipés de racines aériennes qui s’agrippent aux surfaces rugueuses.  Elaguez-la au début du printemps pour favoriser la repousse.  Plantez–la au soleil  et arrosez-la régulièrement pour une croissance rapide.  Comme elle supporte le vent elle convient aux régions littorales.
Multiplication : bouturage ou marcottage. 
Sol : bien drainé et riche en humus
 

18/02/2008

Salix udensis "Sekka" Saule du dragon (photos)

Salix udensis “Sekka”, Saule du dragon   Le saule du dragon est un arbuste d’une hauteur de 3 à 9 mètres.  Il a des rameaux flexueux et aplatis brun-rouge.  Fin février le saule du dragon est couvert de chatons.  Il est assez volumineux pour un petit jardin. Nous l’avons planté dans un petit bois.  Elaguez-le jusqu’à 50 cm au mois d’avril, ou coupez maintenant toutes les branches flexueuses et aplaties et faites-en de très belles compositions florales.

 

 

Close-up salix udensis "sekka" , saule du dragon